Accueil À La Une VIDEO – Gestion du Covid 19 au Sénégal : Le puissant message de Serigne Babacar Sy Mansour à Abdoulaye Diouf Sarr

VIDEO – Gestion du Covid 19 au Sénégal : Le puissant message de Serigne Babacar Sy Mansour à Abdoulaye Diouf Sarr

13 min temps de lecture
0
0
287

ASFIYAHI.ORG – La Cérémonie du 3ème jour du rappel à Dieu de Serigne Pape Malick Sy a été l’occasion pour Serigne Babacar Sy Mansour de se retrouver tête à tête avec le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr. Venus tous les deux présenter leurs condoléances à la famille du défunt, ils se sont entretenus finalement sur l’actualité concernant la Covid 19.
Pourtant, rien n’était prévu à l’avance. A l’image de Diouf Sarr, le Khalife a tenu à se déplacer, à Dakar, à la maison mortuaire pour marquer sa solidarité avec les enfants et l’épouse du défunt.

Il a d’abord salué la mémoire de Serigne Pape Malick Sy et a aussi présenté ses condoléances aux familles de toutes les personnes disparues ces derniers jours.

A ce stade, Serigne Babacar Sy Mansour n’a pas pu s’empêcher d’interpeller Diouf Sarr, dans le sens d’une concertation, a-t-il précisé, sur la gestion de la Covid 19 au Sénégal notamment avec le nombre de morts qui attire l’attention. Pour le Khalife, l’heure est grave et il est temps d’en parler plus sérieusement aux sénégalais, de changer de fusil d’épaule dans la façon de communiquer avec la population qui, a-t-il souligné, semble ignorer la dangerosité de cette maladie.

« Il faut que vous leur disiez les choses telles qu’elles sont. Il faut faire une conférence de presse pour leur expliquer la réalité sur cette maladie qui n’a ni vaccin ni aucun autre remède. Que s’ils ne prennent pas les précautions nécessaires, ils vont certainement mourir. Dites leur enfin que vous n’avez pas de solution pour ceux qui sont déjà sur les lits d’hôpitaux de ce pays et dont les moins chanceux sont en train de mourir », a conseillé Serigne Babacar Sy Mansour à Abdoulaye Diouf Sarr.

ASFIYAHI.ORG – La Cérémonie du 3ème jour du rappel à Dieu de Serigne Pape Malick Sy a été l’occasion pour Serigne Babacar Sy Mansour de se retrouver tête à tête avec le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr. Venus tous les deux présenter leurs condoléances à la famille du défunt, ils se sont entretenus finalement sur l’actualité concernant la Covid 19.

Pourtant, rien n’était prévu à l’avance. A l’image de Diouf Sarr, le Khalife a tenu à se déplacer, à Dakar, à la maison mortuaire pour marquer sa solidarité avec les enfants et l’épouse du défunt.

Il a d’abord salué la mémoire de Serigne Pape Malick Sy et a aussi présenté ses condoléances aux familles de toutes les personnes disparues ces derniers jours.

A ce stade, Serigne Babacar Sy Mansour n’a pas pu s’empêcher d’interpeller Diouf Sarr, dans le sens d’une concertation, a-t-il précisé, sur la gestion de la Covid 19 au Sénégal notamment avec le nombre de morts qui attire l’attention. Pour le Khalife, l’heure est grave et il est temps d’en parler plus sérieusement aux sénégalais, de changer de fusil d’épaule dans la façon de communiquer avec la population qui, a-t-il souligné, semble ignorer la dangerosité de cette maladie.

« Il faut que vous leur disiez les choses telles qu’elles sont. Il faut faire une conférence de presse pour leur expliquer la réalité sur cette maladie qui n’a ni vaccin ni aucun autre remède. Que s’ils ne prennent pas les précautions nécessaires, ils vont certainement mourir. Dites leur enfin que vous n’avez pas de solution pour ceux qui sont déjà sur les lits d’hôpitaux de ce pays et dont les moins chanceux sont en train de mourir », a conseillé Serigne Babacar Sy Mansour à Abdoulaye Diouf Sarr.
Le Khalife de souligner que « Compte tenu du niveau de contamination de la maladie, il est toujours risqué de prier ensemble ou même séparément dans les mosquées. Dieu en a décidé ainsi. Le virus peut être sur place et au moment de se prosterner, on peut le laisser là, ou le contracter. Par ailleurs, dans notre compréhension de l’Islam, la prière collective exige de se mettre pied contre-pied et épaule contre épaule pour respecter les chartes et à ce stade, cela ne vaut plus la peine », a estimé le Khalife qui dit ne pas comprendre le relâchement de l’Etat quant aux mesures qui avaient été déjà prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

« Vous aviez pris des mesures pour s’adapter au niveau de présence de la maladie. Celle-ci ayant évolué, vous les abandonnez, c’est tout de même incompréhensible », a-t-il reproché relevant le fait qu’ « Un responsable ne doit jamais fuir ses responsabilités ».

Pour sa part, Abdoulaye Diouf Sarr a bien apprécié l’implication du Khalife sur le sujet à travers des propos qu’il dit prendre en compte et de façon positive d’autant plus que le Khalife Serigne Babacar Sy Mansour représente une autorité pour lui.

« Il m’a guidé depuis 1996 et c’est lui qui m’a donné le wird dans le Tarikha du Cheikh. Je vais prendre ses propos très au sérieux et comme des recommandations qui va contribuer à l’effort de guerre qu’on a jusque-là adopté», a apprécié le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr.

Aussi, Serigne Babacar Sy Mansour n’a pas manqué d’aviser pour, dit-il, éviter que les journalistes et commentateurs n’interprètent pas ses propos, dans un sens contradictoire.

« S’il vous plait, n’allez pas amplifier les choses. Ce que je lui ai dit vaut beaucoup moins ce qu’on a, lui et moi, à se dire. Si vous souhaitez écrire mes propos, allez-y, vous pouvez bien retransmettre ce que j’ai dit ici et non ce que vous voulez transmettre. N’allez pas dire que j’ai recadré Diouf Sarr », a prévenu le Khalife.

Le Khalif a par ailleurs remercié chaleureusement les forces de l’ordre qui, selon lui, ont eu à faire un excellent travail, suite au rappel à Dieu de Serigne Pape Malick Sy. Il les invita, tout de même, à faire preuve de retenue dans le cadre de leur travail qui consiste à remettre de l’ordre en cette période d’état d’urgence.

« Faites tout de même attention à ne pas frapper à tout bout de champ car il y a des personnes fragiles et un petit geste peut ruiner beaucoup de choses. De la même manière, faites doucement avec ces personnes que vous rencontrez et que vous devez recadrer; l’habit ne faisant pas le moine, vous pouvez tomber sur n’importe qui », a conseillé le Khalife qui invita, pour la suite, Serigne Mansour Sy Djamil à passer au rituel des prières de clôture en présence de l’ensemble de la famille de Seydi El Hadji Malick Sy dont Serigne Mansour Sy Dabakh.

asfiyahi.org

L’étonnante réponse de Zidane sur Mbappé…Les raisons de l’échange Pjanic-Arthur | Rumeurs Mercato

DakarBuzz

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Khady Fall
Charger plus dans À La Une

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

Zindzi, la fille de Mandela meurt dans un hôpital sud-africain

L’ambassadrice d’Afrique du Sud au Danemark est décédée lundi matin à Johannesburg à l‘âge…