Accueil Actualités Vente OM : comment s’est déroulé le rachat de Frank McCourt

Vente OM : comment s’est déroulé le rachat de Frank McCourt

10 min temps de lecture
0
0
72

« Je confirme que je suis porteur d’une offre pour le club de l’OM de fonds du Moyen-Orient. De fonds étatiques et privés qui proviennent du pétrole, de l’eau, de l’énergie et qui sont portés par un homme d’affaires tunisien très important. Il y a une banque privée d’affaires qui est mandatée pour faire une offre de rachat à M.McCourt », a lâché Mourad Boudjellal, ce vendredi, tout en ajoutant qu’il faudrait, si l’homme d’affaires bostonien est à l’écoute, deux à quatre mois pour finaliser ce type d’opération.

La suite après cette publicité

Dans la foulée, ou presque, ce samedi, Jacques-Henri Eyraud, le président délégué de l’Olympique de Marseille et bras droit de Frank McCourt, a démenti le fait que le club était à vendre lors de la conférence de presse officialisant la prolongation de contrat de Dimitri Payet. Avec tout ce qui se dit, il est probablement temps de faire un petit retour en arrière et de rappeler la chronologie des faits lors du rachat, en 2016, de l’OM par Frank McCourt à Margarita Louis-Dreyfus.

MLD met en vente le club

Dans un marasme financier incroyable – et en crise de résultats – l’OM n’est pas à vendre selon l’état major du club. « Comme Margarita Louis-Dreyfus l’a dit, elle ne cherche pas un acheteur. Elle travaille avec moi et ses conseillers sur la stratégie pour le club. Nous menons de front plusieurs réflexions visant à assurer la pérennité et la compétitivité du club pour le futur. Nous serons donc à l’écoute d’éventuels investisseurs qui seraient intéressés pour faire grandir et progresser l’OM. Car notre but ultime est que l’OM redevienne le grand club qu’il a été », détaillait Vincent Labrune, alors président du club, le 23 mars 2016.

Sauf que le 13 avril retournement de situation. « Je comprends la frustration de ne pas voir l’OM pouvoir être compétitif à ce niveau et je vous informe que j’ai pris la décision de céder le club au meilleur investisseur possible pour le long terme. Le prix n’est pas ma préoccupation première, par contre la capacité du nouvel actionnaire à construire une équipe qui gagne au plus haut niveau est essentielle, j’ai demandé à mon équipe de conseillers de s’en occuper. À l’instant où l’acheteur sera sélectionné, j’en informerai monsieur le maire et les supporteurs », écrit alors Margarita Louis-Dreyfus.

Gérard Lopez douché

Des mois passent, un nouveau président est nommé le 20 juillet : Giovanni Ciccolunghi. Quelques jours plus tard, un nouveau directeur sportif, que l’OM d’aujourd’hui n’a toujours pas, arrive : Gunter Jacob. La saison débute, pas de nouvelles et les rumeurs se multiplient autour de possibles acquéreurs. L’Iran est évoqué, comme des actionnaires américains (Frank McCourt puis Guggenheim Partners) et aussi Gérard Lopez, qui veut ramener Marcelo Bielsa à l’Orange Vélodrome.

« Margarita Louis-Dreyfus dément formellement les informations publiées par France Football indiquant que le club aurait été vendu. Elle s’interroge sur l’intérêt que pourrait avoir un média sérieux à diffuser des informations erronées et non vérifiées. Le jour où la vente de l’OM sera finalisée, les salariés et la Mairie seront les premiers informés puis un communiqué sera diffusé comme il se doit. Toute spéculation est par conséquent fantaisiste », communique MLD le 22 août alors que FF annonce le rachat par Gérard Lopez avec deux dates : le 28 ou 29 août.

Frank McCourt choisi

La date était bonne, pas le bon repreneur. En effet, le 29 août, l’OM, le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin et le nouvel acquéreur, Frank McCourt, accompagné de Jacques-Henri Eyraud et de Didier Poulmaire, sont en conférence de presse. « Aujourd’hui, l’Olympique de Marseille tourne une page de son histoire. Un nouveau propriétaire devrait arriver et prendre soin de notre fantastique club. Il a été sélectionné parmi de nombreux candidats, dans un processus à la fois exigent et long, avec l’excellent support des équipes de Rothschild et du cabinet Clifford Chance. Je suis sûre que Frank McCourt est le meilleur choix pour prendre la succession de ma famille et assurer un grand avenir à l’OM », publie Margarita Louis-Dreyfus, annonçant des négociations exclusives avec l’Américain.

Finalement, un mois et demi passe et la prise de pouvoir du Bostonien devient officielle. « Aujourd’hui s’ouvre un nouveau chapitre de la grande histoire de l’Olympique de Marseille. Un chapitre dont je suis fier et honoré de faire partie. Je n’ai aucun doute que les défis auxquels l’OM a dû faire face sur le terrain et en dehors ont eu un impact négatif sur les fans du club ces dernières années », se réjouit Frank McCourt, le 17 octobre 2016, alors qu’il vient de racheter l’OM contre 45 millions d’euros. Certains y verront des exemples, d’autres tempéreront. Toutefois, on en saura probablement plus dès la semaine prochaine et l’éventuelle offre formulée par les investisseurs de Mourad Boudjellal à Frank McCourt…

FootMercato

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Moise Sambou
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

Julien Courbet : son geste dans Capital scandalise la Toile

“Campings, hôtels, restos : ils ont trois mois pour sauver leur année”… …