Accueil Actualités Saint-Louis-Mansour Faye «vend» la bonne mise en œuvre de la distribution des kits alimentaires : «Ça s’est déroulé dans les règles de l’art et en toute transparence»

Saint-Louis-Mansour Faye «vend» la bonne mise en œuvre de la distribution des kits alimentaires : «Ça s’est déroulé dans les règles de l’art et en toute transparence»

8 min temps de lecture
0
0
58

Le ministre du Développement communautaire a beaucoup insisté sur la transparence qui a prévalu tout le long du processus qui a mené au lancement des opérations de distribution des kits alimentaires aux familles vulnérables dans le cadre de la riposte contre le Covid-19. Mansour Faye, qui lançait hier à Médina Ndiatbé, localité située dans le département de Podor, les opérations de distribution des denrées alimentaires destinées aux bénéficiaires de la région de Saint-Louis, n’a pas tari d’éloges à l’endroit des agents de son ministère, l’Administration territoriale et l’ensemble des parties prenantes qui ont participé à rendre transparents les actes posés : du ciblage à la distribution en passant par le contrôle et la validation.

Mansour Faye est satisfait du déroulement du processus de distribution des kits alimentaires aux familles vulnérables dans le cadre de la riposte contre le Covid. Le ministre Dévelop­pement communautaire et de l’équité territoriale est largement revenu sur la  transparence qui a prévalu tout le long du processus et qui a abouti en fin de compte à la distribution des denrées. Il a en effet expliqué que les ménages, qui vont recevoir l’appui alimentaire, ont été choisis dans les règles de l’art en toute transparence. «Si on en est arrivé là, c’est parce qu’il y a eu un excellent travail d’abord autour de l’Administration territoriale avec la mise en place d’un Comité régional de pilotage de validation et  de contrôle piloté par le gouverneur accompagné des commandants de zone et de légion, au niveau départemental autour des préfets et au niveau de l’arrondissement autour des sous-préfets avec les commandants de brigade et de compagnie et les commissariats mais également toute l’Adminis­tration territoriale non seulement pour un processus trans­parent mais diligent», fait remarquer Mansour Faye.

Cinq mille vérificateurs nationaux désignés
Le ministre du Développement communautaire a par ailleurs souligné que 5000 vérificateurs ont été désignés à l’échelle du territoire national avec pour rôle de vérifier si la liste des ménages sélectionnés dans les quartiers et villages a été produite par le comité ou le conseil de quartier ou de village, sous la présidence du délégué de quartier ou du chef de village, vérifier s’il n’y a pas de doublons entre les ménages inscrits dans le Rnu et ceux issus du ciblage communautaire, vérifier la conformité des listes par rapport au quota alloué par le maire aux différents quartiers ou villages de sa commune, vérifier la composition du kit et aider à l’organisation et à leur distribution vers les ménages vulnérables potentiels bénéficiaires.
Il exprimait ainsi son sentiment sur la question lors de la cérémonie officielle de lancement de ces opérations pour le compte de la région de Saint-Louis. Saint-Louis est la treizième étape des activités de distribution des vivres destinés à l’aide alimentaire.
Concernant la quote-part de la région de Saint-Louis, M. Faye a fait savoir que sur les 65134 ménages ciblés, le département de Podor en renferme 43%. Ce qui, à ses yeux, représente une part assez importante dans cette population bénéficiaire de l’appui alimentaire.
Cet appui, a souligné le ministre du Développement communautaire, découle du Force Covid-19 initié par le président de la République et doté d’un fonds de 1000 milliards dans sa composante Programme de résilience économique et sociale et sa sous-composante appui alimentaire, d’un budget de 69 milliards destiné à un million de ménages, soit 8 à 10 millions de Sénégalais. Cette cible sera étendue à 100 mille autres ménages, a fait savoir Mansour Faye selon qui, cela permettra de passer à 1 million 100  mille ménages pour intégrer les bénéficiaires des cartes d’égalité des chances ne figurant pas dans le Rnu  mais aussi les ménages bénéficiaires de Bourses de sécurité familiale ne figurant pas dans le Rnu et les neuf villages de recasement social.
Lequotidien Journal d’informations Générales

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de snap221
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

“Ségur de la santé”: nouvelle série de manifestations devant les hôpitaux

Plusieurs rassemblements ont de nouveau eu lieu jeudi devant des hôpitaux afin de réclamer…