Accueil International Liga : Luka Romero, 15 ans, devient le plus jeune joueur à avoir évolué dans le championnat espagnol

Liga : Luka Romero, 15 ans, devient le plus jeune joueur à avoir évolué dans le championnat espagnol

7 min temps de lecture
0
0
72
Le Mexicain Luka Romero est devenu à 15 ans et 7 mois le plus jeune joueur à disputer un match de Liga, le 24 juin 2020. — JuanJo Martin/EFE/SIPA

Le jeune milieu offensif ou ailier de Majorque, Luka Romero, surnommé le « Messi mexicain », a établi un nouveau record de précocité ce mercredi, en devenant le plus jeune joueur de l’histoire à faire ses débuts en Liga à 15 ans sept mois et six jours.

Des débuts inoubliables : face à l’illustre Real Madrid, Romero est entré en jeu mardi soir à la 84e minute à la place d’Iddrisu Baba lors du déplacement à huis clos de Majorque au petit stade Di Stéfano pour la 31e journée de Liga, la quatrième après la pandémie de coronavirus.

Majorque a fini par s’incliner 2-0 face aux Madrilènes, qui au passage ont repris la tête du championnat au Barça, et Romero n’a presque pas touché le ballon. Mais il faut bien une grande première, et à 15 ans et 219 jours, Romero a pulvérisé le précédent record que détenait Francisco Bao Rodriguez « Sanson » depuis plus de 80 ans. Ce dernier avait fait ses premiers pas en Liga avec le Celta Vigo le 31 décembre 1939 à 15 ans et 255 jours lors d’une victoire 4-1 chez le Séville FC.

« Il le méritait. Il a progressé, et il était le remplaçant parfait pour l’équipe à ce moment-là. On a essayé de faire les choses naturellement, et de lui insuffler de la sérénité. C’est un garçon intelligent, avec de la personnalité, et je trouve qu’il a été bon, agressif avec le ballon. Je lui ai mis la main sur le cœur avant son entrée, et je peux vous assurer qu’il battait très fort. Bravo à lui, il fait partie de l’histoire désormais », a réagi l’entraîneur de Majorque, Vicente Moreno, mercredi soir en conférence de presse d’après-match.

« Il fait des choses incroyables »

« Il est gaucher, rapide, malin, espiègle, compétitif… C’est le prototype du numéro 10 argentin. On le voit arriver depuis qu’il a douze ans, mais on n’a pas voulu le faire monter trop vite, parce qu’il faut prendre soin de lui », a déclaré l’entraîneur-assistant de Majorque, Dani Pendin, dans un entretien avec le quotidien As, la semaine dernière.

« On le voyait jouer, il faisait des choses incroyables dans sa catégorie d’âge, mais physiquement il n’avait pas tout à fait fini sa croissance et cela pouvait lui apporter des problèmes s’il venait à rencontrer des joueurs de première division trop tôt, a ajouté Pendin. Aujourd’hui, quand on voit ses pieds, son corps, on voit qu’il commence à être formé. Et le fait que son père ait été footballeur l’aide aussi beaucoup. »

Quelle nationalité sportive ?

Né le 18 novembre 2004 à Durango au Mexique, Luka Romero dispose de la triple nationalité mexicaine, argentine, et espagnole : la première grâce à la carrière de son père, professionnel au Mexique ; la deuxième grâce à la nationalité de ses parents ; et la troisième car il est arrivé en Espagne très jeune, en 2007. Il a joué un match avec la sélection U17 d’Argentine, avec laquelle il devait disputer un tournoi en France qui a été suspendu par la pandémie.

0 partage

20Minutes

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Zahara Ndiaye
Charger plus dans International

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

3 signes que vous consommez trop de sel

Les plats industriels cachent parfois des quantités de sodium excessives et mauvaises pour…