Accueil Actualités Liga : le Real Madrid enfonce l’Espanyol et s’empare seul du fauteuil de leader

Liga : le Real Madrid enfonce l’Espanyol et s’empare seul du fauteuil de leader

5 min temps de lecture
0
0
128

Dans le cadre de la 32ème journée de Liga, l’Espanyol accueillait le Real Madrid à l’Estadi Cornellà-El Prat. En crise et proche d’une relégation, le club catalan a limogé samedi Abelardo et intronisé son directeur sportif Francisco Joaquín Pérez Rufete comme entraîneur intérimaire jusqu’à la fin de saison. De leur côté, les Merengues victorieux de Majorque (2-0) mercredi dernier, souhaitaient poursuivre leur bel série et surtout profiter du nul obtenu par le Barça samedi à Vigo (2-2) pour s’emparer seuls du fauteuil de leader. Pour cette affiche, Rufete alignait un 4-42 avec le duo Raul de Tomas et Wu Lei en pointe. Côté Merengues, Zinedine Zidane optait pour un schéma similaire et titularisait notamment Isco dans l’entrejeu. Dans les premières minutes, la Casa Blanca se faisait bouger par une formation catalane entreprenante.

La suite après cette publicité

Wu Lei débordait côté droit et centrait pour Darder dont le plat du pied était contré par Carvajal (2e). Le Real réagissait cinq minutes plus tard avec une tentative de lob géniale de Casemiro bien maîtrisée par Diego Lopez (7e). Après une entame poussive, les hommes de Zidane partaient à l’offensive. Sur coup-franc, Kroos trouvait Casemiro dans la surface dont la volée était reprise de la tête par Ramos qui ne cadrait pas (10e). L’Espanyol en difficulté dans le jeu parvenait tout de même à donner des sueurs froides à son adversaire comme sur un coup-franc d’Embarba (20ème) ou encore sur une belle frappe à l’entrée de la surface de Wu Lei qui filait juste au-dessus (24e).

Le Real Madrid ne s’arrête plus

Juste après la demi-heure de jeu, le Real Madrid poussait pour ouvrir le score mais la frappe de Benzema était déviée en corner par Diego Lopez (35e). Juste avant la pause, les Merengues ouvraient le score. Marcelo alertait Ramos qui déviait pour Benzema dont la talonnade géniale trouvait Casemiro qui ajustait Diego Lopez de près (0-1, 45e). Au retour des vestiaires, Karim Benzema manquait de trouver le chemin des filets. Sur une belle transversale d’Isco, l’attaquant français redressait bien son ballon mais n’inquiétait pas Diego Lopez (50e).

Après l’heure de jeu, Zidane injectait du sang-neuf avec les entrées de Vinicius Junior et Rodrygo (63e). Les Merengues maîtrisaient leur sujet mais restaient sous la menace de l’Espanyol. Sur coup-franc, Raul de Tomas obligeait Courtois à s’employer (65e). Moins flamboyants qu’à l’accoutumée, les protégés de Zidane se contentaient de gérer leur avance. Grâce à son 21ème succès de la saison, le Real Madrid prenait seul le contrôle de la Liga avec deux points d’avance sur le FC Barcelone.

Retrouvez ici le classement de la Liga.

FootMercato

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Moise Sambou
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

Journal du Mercato : les champions du monde 2018 enflamment le marché

La suite après cette publicité Les infos du jour en France Ça brûle pour Victor Osimhen au…