Accueil Actualités FATICK – Pour réussir la reprise des cours le 2 juin : Les autorités invitent les acteurs à être optimistes et engagés

FATICK – Pour réussir la reprise des cours le 2 juin : Les autorités invitent les acteurs à être optimistes et engagés

6 min temps de lecture
0
0
66

A l’instar des autres académies, Fatick est en train de préparer activement la reprise des enseignements/apprentissages prévue le 2 juin prochain. Hier, à l’occasion de la réunion du Comité régional de développement (Crd) consacrée à cet effet, les autorités ont appelé les différents acteurs de l’éducation et de la formation à faire preuve d’optimisme et d’engagement pour réussir ce pari.

En vue de réussir le pari de la reprise des enseignements/apprentissages prévue le 2 juin prochain pour les classes d’examen et la formation professionnelle, le gouverneur Seynabou Guèye ainsi que l’Inspecteur d’académie (Ia) de Fatick Mamadou Niang ont hier, à l’occasion de la réunion du Comité régional de développement (Crd) consacrée à cet effet, invité les différents acteurs de l’éducation et de la formation à faire preuve d’optimisme et d’engagement. Tout en n’occultant pas de mettre l’accent sur la communication pour pouvoir faire adhérer à ce projet les plus sceptiques. En plus de cela, il faut bien entendu la prise en compte d’un certain nombre de dispositions. Ainsi, d’importantes recommandations ont été faites à l’issue de cette rencontre pour permettre aux 38 mille 69 candidats (du public et du privé) de la région à raison de 16 mille 292 pour le Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee), 13 mille 619 pour le Brevet de fin d’études moyennes (Bfem), 7 mille 737 pour le Bac et 421 pour la formation professionnelle, de reprendre le chemin de l’école dans les meilleures conditions. Il s’agit notamment de nettoyer et désinfecter les écoles et établissements, de rendre les lave-mains, thermo-flashs et produits d’entretien disponibles en quantité suffisante et à temps. Dans le même ordre d’idées, il a été demandé aux directeurs et chefs d’établissement, en plus de mobiliser tout leur personnel, d’établir de nouveaux emplois du temps, de reconstituer les classes par groupes de 20 élèves par classe, d’établir un plan de reprise à communiquer à la tutelle pour validation, de mettre en place un comité d’alerte et de veille fonctionnel, de prévoir une salle d’isolement pour les cas suspects, entre autres. Les enseignants quant eux, sont invités à consacrer leurs deux premières séances à une sensibilisation des élèves par rapport au port du masque, au lavage des mains et aux gestes de prévention.
Par rapport au problème qui a été soulevé et relatif aux 44 écoles et établissements sans eau et 73 écoles et établissements sans toilettes fonctionnelles, les autorités ont promis de tout mettre en œuvre pour trouver des solutions avant le jour J. La question du déplacement des enseignants qui sont actuellement éparpillés à travers le pays a aussi été mise sur la table. A ce propos, le gouverneur a indiqué que de concert avec les ministères de l’Intérieur et des transports terrestres, des dispositions seront bientôt prises pour leur permettre de rejoindre leur lieu de travail sans anicroche.
Lequotidien Journal d’informations Générales

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de snap221
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

Construction irrégulière : “Ngor Debout” traduit Pape Ndiaye Souaré en justice

L’association “Ngor Debout” a porté plainte contre Pape Ndiaye Souaré pour “construction i…