Accueil À La Une Darou Moukhty : Il imite la voix de Serigne Abdourahmane Mbacké pour gruger

Darou Moukhty : Il imite la voix de Serigne Abdourahmane Mbacké pour gruger

2 min temps de lecture
Commentaires fermés sur Darou Moukhty : Il imite la voix de Serigne Abdourahmane Mbacké pour gruger
0
107
Très talentueux s’agissant d’imiter la voix d’autrui , le jeune Moustapha Bèye a réussi à entrer en possession de la voix du vénéré Serigne Abdourahmane Mbacké.Muni de cette prouesse, le jeune Bèye soutirait de l’argent à des cibles bien réfléchies.En effet, le fils de Serigne Abdou Khoudoss fait partie des chefs religieux les plus respectés et les plus craints au Sénégal. Sa réputation d’homme de Dieu a fini de traverser nos frontières et donne à chacune de ses paroles une valeur de grande portée.Conscient de ce fait, le petit escroc doublé d’un talent de comédien fou, a réussi à imiter majestueusement la voix du chef religieux pour se faire une fortune. Il lui a suffi, plusieurs mois durant, d’appeler ses cibles au téléphone pour leur indiquer des sacrifices à faire. Et puisque c’est Serigne Abdourahmane Mbacké qui appelle, les réactions étaient immédiates et parfois accompagnées de aadiyas. Moustapha Bèye aura réussi à embobiner plusieurs gros bonnets,relate Dakaractu. Malheureusement, comme toute chose a une fin, notre petit comédien va tomber dans les filets de la gendarmerie de Darou Moukhty le vendredi 31 janvier dernier. L’information de son arrestation est présentement diffusée à travers les réseaux sociaux pour inviter ses victimes à venir se signaler et au besoin, intenter une action en justice.
  • allahou akbar…Touba en deuil

    Inna lilahi wa ina ilayhi rajioun-Touba en deuil: Serigne Abdourahmane Mbacké âgé de 22 an…
Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Moise Sambou
Charger plus dans À La Une
Comments are closed.

LIRE AUSSI

Mort d’Hiba Thiam ​aux Almadies : Intense lobbying est en cours aux fins d’ étouffer l’affaire

C’est l’histoire de cette jeunesse dorée dakaroise qui peut se payer le luxe de louer ou d…