Accueil À La Une Côte d’Ivoire : Une réserve administrative et un site réservé à un centre de santé morcelés à Angré Chateau ?

Côte d’Ivoire : Une réserve administrative et un site réservé à un centre de santé morcelés à Angré Chateau ?

6 min temps de lecture
0
0
49

Les habitants des quartiers Angré Château, Carrefour diamant et deux groupes scolaires, Hôtel Aladjé, Marché Valentin, Secteur terrain centre de santé ne sont pas contents. Le président du Syndic, Pierre Fouoyro a au cours d’un entretien ce dimanche 17 mai 2020, expliqué les raisons de cette colère.

Selon les explications du président, cette colère des habitants desdits quartier est consécutive au morcellement d’une réserve administrative de 7600 m2, soit l’ilot 179 du lotissement d’Abobo-baoulé 2ème extension de la commune d’Abobo qui a donné droit à ces sous quartiers d’Angré. « Le lotissement de ce site a été approuvé le 21 octobre 1992. Le lotissement a prévu une réserve administrative, un centre de santé, et un commissariat », explique le président du Syndic.

A lire aussi : Ouattara limoge « sans bruit » le président de la Chambre administrative qui avait invalidé le résultat à Grand-Bassam

Selon lui, sous le couvert d’une ONG, la réserve administrative a été morcelé et vendu. Cette même organisation non gouvernementale s’apprête à prendre possession de l’espace qui est réservé pour la construction du centre de santé. Colère et pétition ! En vue de faire échouer l’entreprise de l’ONG, les habitants des quartier ci-dessus mentionnés ont décidé de protester à travers une pétition adressée au ministère de la Construction et du Logement, afin qu’une attention puisse être accordée à ce site.  »

Nous interpelons nos autorités afin qu’elles puissent se pencher sur la situation de nos réserves administratives. Les quartiers sont peuplés et il est aujourd’hui nécessaire pour nous d’avoir des infrastructures sanitaires », plaide le président du Syndic. De son côté, l’ONG BAB SALAM qui a pu obtenir des titres fonciers sur ces réserves, a adressé des mises en demeure à tous ceux qui avaient installé des baraques sur ce site en vue de petit commerce, de les libérer. Afin que le morcellement du site puisse se faire.

Les habitants des quartiers concernés entendent s’opposer au morcellement de ce site réservé. De don côté, le président de l’ONG BAB SALAM, Abdoulaye Touré explique qu’il ne s’agit pas d’une réserve. « Le site n’a pas été morcelé par notre organisation. Depuis 2009, ce site a été déclassé. Depuis lors, ce n’est plus une réserve administrative.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Nous nous sommes donc adressé à la mairie d’Abobo, pour solliciter le site dans le cadre de nos activités sociales. Si vous allez au ministère de la construction, vous pourrez voir dans le livre foncier qu’il s’agit d’un site qui a fait l’objet de déclassement depuis 2009″, a fait savoir Abdoulaye Touré, joint par téléphone.

Jules Claver Aka

réserve administrative Angré Chateau. réserve administrative Angré Chateau

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<a href="https://www.afriksoir.net/cote-ivoire-reserve-administrative-site-reserve-centre-sante-morceles-angre-chateau/"Afriksoir

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Idy
Charger plus dans À La Une

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

L’incroyable menace planant sur la Serie A en cas de nouvel arrêt, la folle demande de Marc-André Ter Stegen pour prolonger au Barça

La suite après cette publicité La Serie A pourrait avoir recours à un algorithme ! Le 20 j…