Accueil Actualités Bundesliga : le Bayern se venge face à Francfort et reprend ses distances avec Dortmund

Bundesliga : le Bayern se venge face à Francfort et reprend ses distances avec Dortmund

10 min temps de lecture
0
0
45

Le Bayern Munich reprend ses quatre points d’écart avec Dortmund en giflant Francfort (5-2). Mis sous pression par les hommes de Lucien Favre, vainqueurs de Wolfsbourg (2-0) plus tôt dans la journée, les Bavarois se devaient de l’emporter à l’occasion de cette 27e journée de Bundesliga et avant le déplacement périlleux au Signal Iduna Park de mardi (le 26 mai, 18H30). Aussi, les coéquipiers du récemment prolongé Manuel Neuer avaient des comptes à régler avec les Aigles, après la correction du match aller (5-1) qui avait coûté la tête de Niko Kovac et plongé Munich en plein doute (quatrième après dix journées).

La suite après cette publicité

Disposé dans un 4-2-3-1 classique, avec le retour de Kingsley Coman et d’Ivan Perisic dans le onze de départ mais toujours sans Lucas Hernandez, le Rekordmeister (1er, 58 pts) accueillait cette fois une formation de Francfort sur une série de quatre défaites en quatre matches (13 buts encaissés, 2 inscrits), dans l’écrin de l’Allianz Arena et sous les yeux d’Uli Hoeness et Franz Beckenbauer. Six mois après, la donne avait bien changé… au moins sur le papier. Et l’Eintracht, pire équipe de la saison à l’extérieur, devait bien chercher pour trouver des motifs d’espoir.

Thomas Müller fait tomber la foudre

Durant les cinq premières minutes, Francfort se montrait compact et sortait bien au pressing dans le sillage d’un Almamy Touré plus inspiré que la semaine passée. Mais, dès la 7e minute de jeu, le Bayern intensifiait sa pression avec un centre de Thomas Müller en direction de Robert Lewandowski, dégagé de peu en corner par la défense des visiteurs. Quelques minutes plus tard, le premier coup de chaleur : Perisic lançait parfaitement Alphonso Davies qui se heurtait au bloc défensif. Corner. Sur le coup de pied de coin, Joshua Kimmich trouvait Lewandowski, qui lâchait une frappe en première intention de l’intérieur de la surface terminant sa course sur le montant de Kevin Trapp ! Encore à la baguette, Kimmich était proche de servir Perisic sur un plateau (13e), avant de mettre sur orbite Pavard qui voyait Trapp se placer sur la trajectoire de sa tête à bout portant (14e). Le coup de massue s’abattait finalement à la 17e. Müller, servi par Perisic côté gauche, centrait en retrait et Leon Goretzka, profitant de la fausse piste créée par Lewandowski, inscrivait son quatrième pion de la saison face à un Trapp impuissant (1-0, 17e).

Après 25 minutes, le Bayern avait Francfort à sa main avec 65 % de possession de balle et 9 tirs à 3 (4 cadrés à 0). Comme un message envoyé à Dortmund. Frustré, Martin Hinteregger laissait traîner son pied sur la jambe de Lewandowski et écopait d’un jaune logique (36e). Insuffisant pour enrayer la machine rouge : passeur décisif sur le premier but, Thomas Müller faisait le break sur un service au-dessus de la défense de Davies, d’une reprise pleine de maîtrise (2-0, 41e). Les Aigles retournaient aux vestiaires les ailes coupées.

Francfort se rebiffe, puis se tire deux balles dans le pied

Après la pause, Timothy Chandler remplaçait Obite Evan Ndicka. Un choix payant… dans le mauvais sens du terme. Dès la 46e, Robert Lewandowski enfonçait le clou à l’issue d’une action élaborée sur le côté de l’entrant. Kimmich transmettait à Müller, ce dernier déviant malicieusement à Kinglsey Coman, qui déposait un centre sur le crâne du Polonais (3-0, 46e). Mais l’affaire était loin d’être pliée. En quatre minutes, Martin Hinteregger, meilleur buteur de l’Eintracht cette année, s’offrait un doublé sur corner. D’abord en profitant d’un marquage lâché au second poteau (3-1, 52e), puis en devançant Pavard de la tête (3-2, 55e) ! Tout était relancé… avant que le futur retraité Gelson Fernandes remette la tête des siens dans le saut. Chassé dans sa surface par Davies, le Suisse lui remettait malencontreusement le ballon dans les pieds, le Canadien ne se faisant pas prier pour transformer l’essai (4-2, 61e).

Mais l’embellie était bien réelle et Mijat Gaćinović allumait de près Neuer, le portier allemand se montrant impérial sur le coup (68e). Seulement, le vent tournait à nouveau et une nouvelle bourde individuelle plombait les visiteurs. Sur une accélération de Serge Gnabry, Martin Hinteregger héritait du ballon et, ne parvenant pas à s’en saisir correctement, l’envoyait dans ses propres filets (5-2, 74e). Kevin Trapp pouvait faire grise mine, les siens fonçaient vers leur cinquième défaite consécutive. Mais, décidé à tomber les armes à la main, Filip Kostić perçait plein axe et trouvait le poteau de Neuer d’une frappe croisée sèche (83e). Le score restait pourtant figé jusqu’au coup de sifflet final de Marco Fritz. Grâce à ce succès fleuve, le Bayern abordera le choc de la semaine prochaine face à Dortmund (2e, 57 pts) avec un matelas de quatre points. De son côté, l’Eintracht Francfort (13e, 28 pts) continue de plonger et n’est plus qu’à un point du quinzième avant de recevoir Fribourg.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.
FootMercato

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Moise Sambou
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

L’étude publiée sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine: «The Lancet » pris en flagrant délit d’usage de faux

L’étude publiée sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine: «The Lancet » pris en flagrant d…