Accueil Actualités Borussia Dortmund : le PSG ne compte pas être le dindon de la farce

Borussia Dortmund : le PSG ne compte pas être le dindon de la farce

5 min temps de lecture
0
0
57

Après quatre ans de bons et loyaux services, Thomas Meunier (28 ans) a fini par quitter le Paris Saint-Germain. Le défenseur belge n’a pas tardé pour trouver un nouveau refuge puisqu’il s’est engagé, libre de tout contrat, avec le Borussia Dortmund jeudi dernier. Un départ qui n’a pas surpris grand monde. Cependant, à l’heure où le PSG tente de conserver ses éléments partants en vue du final 8 de la Ligue des Champions, le BVB avait créé la surprise.

La suite après cette publicité

En effet, si Layvin Kurzawa, Thiago Silva ou encore Eric-Maxim Choupo-Moting ont rapidement accepté de signer une prolongation exceptionnelle de deux mois, Edinson Cavani et Thomas Meunier avaient été annoncés partants dès la fin de leur bail, le 30 juin. Mais hier, le dirigeant du Borussia, Hans-Joachim Watzke, a pris tout le monde à contre-pied en affirmant que son club est disposé à laisser Meunier à disposition des Rouge-et-Bleu, si ce dernier désire disputer la fin de la saison parisienne.

Trop d’obstacles à l’opération

« S’il le désire, il pourra rejoindre Paris. Il nous faudra simplement discuter et trouver un terrain d’entente avec nos homologues parisiens, notamment pour clarifier les modalités de la prolongation de contrat de deux mois et tout ce qui concerne les assurances. Nous sommes en tout cas ouverts quant à cette possibilité. » Mais quelques heures plus tard, Le Parisien indiquait que le BVB ne comptait pas se montrer grand seigneur pour autant. En clair, les Marsupiaux réclament un prêt payant au PSG. Un scénario qui fait pas mal parler.

Ce matin, L’Equipe et Le Parisien annoncent d’ailleurs en choeur qu’il y a très peu de chances pour que ce prêt soit accepté. Et ce, pour plusieurs raisons. La première, c’est que Paris ne compte pas payer pour un joueur qu’il a laissé partir. Ensuite, parce que le PSG et Meunier avaient déjà affiché des désaccords concernant les modalités d’une prolongation de deux mois. Pourquoi le Belge aurait-il changé d’avis quelques jours plus tard ? Sachant qu’il a négocié un meilleur salaire que ses 260 000 mensuels parisiens, le Diable Rouge ne veut pas baisser ses émoluments (le PSG propose des prolongations basées sur les salaires de 2019/2020). Enfin, le coût des assurances serait très cher. Et si Meunier et le BVB ne veulent pas transiger sur ce point (notamment pour se protéger d’une grave blessure), Paris, lui ne serait pas emballé à l’idée de sortir autant d’argent.

FootMercato

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Moise Sambou
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

L’administration Trump va expulser les étudiants étrangers dont les Universités dispensent des cours en ligne

iGFM – (Dakar) Les étudiants internationaux qui poursuivent des études aux États-Unis devr…