Accueil Actualités Bayern Munich : Hansi Flick évoque la situation de Lucas Hernández

Bayern Munich : Hansi Flick évoque la situation de Lucas Hernández

3 min temps de lecture
0
0
41

Son statut de champion du monde et son transfert record (80 M€) devaient en faire un incontournable, c’est loin d’être le cas jusqu’ici. Depuis son arrivée en Bavière l’été passé, Lucas Hernández n’a fait que quatorze petites apparitions avec la tunique munichoise, la faute à des blessures et à une rude concurrence. Acheté pour jouer dans l’axe, Hernández se heurte pour l’instant à la doublette Alaba-Boateng, tandis que côté gauche le Canadien Alphonso Davies est l’une des révélations de la saison. Résultat, lors de la reprise du championnat le week-end dernier, le Français s’est sagement assis sur le banc. Il n’en fallait pas moins pour que la presse espagnole s’enflamme et qu’AS, notamment, l’annonce comme indésirable.

Présent en vidéoconférence avant la 27e journée de Bundesliga, l’entraîneur de Munich, Hansi Flick, a évoqué le cas de son défenseur : «David (Alaba) et Jérôme (Boateng) ont montré d’excellentes performances en défense centrale. Nous avons la meilleure défense de la ligue. Lucas (Hernandez) est bien sûr en proie à des blessures. Maintenant, il est important qu’il montre d’excellentes performances à l’entraînement. Je suis très satisfait de sa mentalité, il se donne toujours à 100 pour cent. Mais il est également clair que si les quatre (qui composent la défense titulaire) fonctionnent bien, en tant qu’entraîneur, vous comptez sur cette sécurité.» La situation est limpide, Hernández va devoir lutter pour faire sa place. Et pour le match de 18h30 contre l’Eintracht Francfort ce samedi, le champion du Monde 2018 a encore été laissé sur le banc pour le coup d’envoi.

FootMercato

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Moise Sambou
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

(Vidéo) QG – Témoignage émouvant de Pape Cheikh et Pape Hann sur la mère de Kebs Thiam

Article publié par Sanslimites …