Accueil Actualités Arsenal : David Luiz a considérablement réduit son salaire

Arsenal : David Luiz a considérablement réduit son salaire

3 min temps de lecture
0
0
65

Le 24 juin dernier, Arsenal a notamment confirmé la prolongation de contrat de David Luiz (33 ans) d’une saison supplémentaire. Malgré les multiples boulettes du défenseur central brésilien ayant parfois coûté cher aux Gunners cette saison (à l’image de ses dernières bévues en date sur la pelouse de Manchester City) ou encore ses nombreux cartons rouges (4), l’international auriverde est désormais lié au club londonien jusqu’en juin 2021. Outre ses performances irrégulières voire décevantes par moment, le gros salaire de l’ancien joueur du PSG (environ 132 000 euros par semaine) est également au cœur des débats chez les supporters d’Arsenal, qui s’interrogent à son sujet.

Mais selon les informations du Telegraph, David Luiz a en fait pu prolonger son bail avec les Rouge et Blanc seulement car il a accepté une baisse de salaire conséquente. Un geste honorable qui devrait soulager les finances d’Arsenal, impacté comme tout le monde par la crise liée au coronavirus. D’autant plus que les Gunners pourraient ne pas percevoir l’argent d’une Coupe d’Europe la saison prochaine alors qu’ils pointent à la 9e place du classement en Premier League. Le quotidien britannique précise que la prolongation de Luiz tenait également à cœur à Mikel Arteta, l’entraîneur, ainsi qu’à Edu, directeur technique, qui considèrent le Brésilien comme un leader d’expérience, aussi bien sur qu’en dehors du terrain. Cette nouvelle réussira-t-elle à convaincre les fans d’Arsenal de laisser une seconde chance à l’ex de Chelsea, arrivé du côté de l’Emirates Stadium l’été dernier en échange de 8,7 M€ ?

FootMercato

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Moise Sambou
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

Johnny Depp violent ? Il reconnait avoir frappé Amber Heard

Trois ans après le divorce de Johnny Depp et Amber Heard, les anciens amoureux se sont ret…