annonce
AccueilÀ la UneMamour Diallo : «Sonko devrait plutôt se concentrer sur son affaire de...

Mamour Diallo : «Sonko devrait plutôt se concentrer sur son affaire de viol»

L’ex-directeur des Domaines, Mamour Diallo, a profité du forum sur l’emploi, la formation et l’insertion des jeunes qui s’est tenu, hier, au Centre départemental de l’éducation populaire et sportive (Cdeps) de Louga pour réagir après la décision de la Cour d’appel rejetant le recours de Ousmane Sonko sur l’affaire des 94 milliards de F Cfa.

Et c’est pour se défausser sur le leader du Pastef à qui il a conseillé d’aller répondre à la justice sur son affaire de viol. «Pour l’affaire des 94 milliards de F Cfa, je pense que les Sénégalais ont constaté qu’il m’est arrivé rarement de me prononcer sur cette question. Vous avez indiqué effectivement que la Cour d’appel a pris une décision qui a débouté les avocats de monsieur Ousmane Sonko. Je n’en dirai pas plus pour une décision de justice», commente l’ex-patron des Domaines. Qui, toute de même, tient à se laver de tout soupçon. «J’ai dit une fois que jusqu’au dernier souffle de vie sur terre, aucun tribunal ne pourra démontrer que Mamour Diallo a soustrait dans le budget de l’Etat 94 milliards de F Cfa». Chargeant Ousmane Sonko, sans le nommer, Mamour Diallo pense que leader de Pastef devrait plutôt se concentrer sur l’affaire de viol qui le poursuit et qui intéresse les Sénégalais. Parce que, selon lui, «c’est la première fois dans l’histoire politique de ce pays qu’un candidat à la magistrature suprême a été accusé d’une chose aussi grave que le viol par une jeune fille d’une vingtaine d’années». Sur ce, Mamour Diallo dira que Sonko ferait mieux d’aller répondre au tribunal, éviter «le dilatoire, les sorties intempestives par rapport auxquelles les Sénégalais sont, aujourd’hui, lassés. Parce qu’ils ne l’écoutent plus».
«Solennellement candidat…»
«Je pense que si j’ai un conseil à lui donner, ce serait celui-là. Et je dois dire que les Sénégalais n’accepteront jamais d’élire à la tête de ce pays, un homme politique accusé d’une chose aussi grave. Et vous verrez dans les prochaines semaines au Pastef – où d’ailleurs j’ai beaucoup d’amis de valeurs même si on ne partage pas la même vision politique – on assistera à des défections massives. Parce que ces hommes de valeur n’accepteront pas d’être commandés par ce monsieur-là», cogne Mamour Diallo. S’agissant des élections locales prochaines, l’ancien patron des domaines rappelle qu’il lui a été toujours prêté des intentions de briguer les suffrages des Lougatois. Mais pour lui, il y a toujours un temps pour parler et un temps pour se taire. Et le moment est venu de son avis, d’exprimer ses ambitions pour la ville de Louga. «Je pense qu’aujourd’hui, effectivement, il est temps que je l’exprime. La question de la candidature de Mamour Diallo à la mairie de Louga est devenue une demande sociale. Partout où je passe les Lougatois s’intéressent à ma candidature. Des voix se sont élevées, hier, comme avant-hier et ailleurs pour réclamer cette candidature. Et je vous dis mesdames et messieurs, ce jour 14 juillet 2021, je déclare solennellement ma candidature à la mairie de Louga», annonce Mamour Diallo devant ses militants et sympathisants surexcités.
Revenant sur l’objet de la rencontre, l’ex-directeur des Domaines rappelle que, récemment, le président de la République a tenu un conseil présidentiel sur la problématique de l’Emploi et de la formation des jeunes. Et lui, en tant que citoyen lougatois, il a estimé nécessaire de faire bénéficier à la jeunesse de Louga de cette politique. C’est ainsi que des structures ont été conviées à ce forum pour discuter de questions d’emploi et d’entrepreneuriat des jeunes. Et permettre par la même occasion à la jeunesse lougatoise «qui n’a rien à envier aux autres de bénéficier de ces instruments».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read