Accueil Actualités Mal au genou : ce que cela peut vouloir dire

Mal au genou : ce que cela peut vouloir dire

10 min temps de lecture
0
0
6

Sommaire

Introduction
Vous avez mal aux genoux en grimpant les escaliers
Vos genoux craquent quand vous marchez
Vous avez une douleur à l'arrière du genou
Vous avez des fourmillements à l'arrière du genou

Vous avez souvent mal aux genoux en grimpant les escaliers ? Vous avez l’impression qu’ils sont brûlants ou vous ressentez une sensation d’inconfort au niveau de la rotule ? Vos genoux sont peut-être en train de vous dire que quelque chose ne tourne pas rond…

Le genou est l’articulation la plus sollicitée de notre corps. Il absorbe les chocs, assure la flexibilité de la jambe et répartit le poids du corps lorsqu’on marche. Il faut d’ailleurs savoir que chaque kilo supplémentaire représente une force de 3 à 4 kg en plus sur chaque genou quand on se déplace ou qu’on grimpe un escalier. Il faut donc apprendre à préserver nos genoux en maintenant un poids stable et en bougeant régulièrement. Mais il ne faut jamais négliger les petits signaux que nos genoux nous envoient : zoom sur les principales douleurs du genou et ce qu’elles peuvent vouloir dire.
Sur le même sujet
arthrose genou
Arthrose du genou : 6 remèdes pour soulager la douleur
Vous avez mal aux genoux en grimpant les escaliers

Vos articulations craquent et vous font souffrir lorsque vous gravissez un escalier ? Selon des chercheurs britanniques, cette douleur pourrait être un signe précoce d’arthrose, une maladie chronique de l’articulation qui détruit progressivement le cartilage.

Contrairement à une idée reçue, l’arthrose n’est pas due au vieillissement et une personne sur 3 en souffre avant 40 ans. Un inconfort ou une douleur dans le genou serait le signe que votre cartilage est atteint. Il est malheureusement impossible de le réparer mais un traitement précoce peut limiter les dégâts et soulager la douleur.
Vos genoux craquent quand vous marchez

Si vos genoux craquent ou que vos articulations se bloquent parfois lorsque vous marchez, vous avez sans doute un ménisque fissuré. Les ménisques sont de petits disques de cartilage en forme de croissant qui servent d’amortisseur entre le fémur et le tibia. Chaque genou en comprend deux. Un mauvais mouvement (vous vous relevez brutalement d’une position accroupie par exemple) peut suffire pour qu’il se fissure, sans que cela provoque forcément une douleur. Les symptômes sont un genou qui accroche, qui se bloque ou un genou qui gonfle mais seul un médecin pourra identifier si ces symptômes sont bien caractéristiques d’une lésion du ménisque.

Le traitement repose sur des médicaments contre la douleur, une immobilisation avec attelle du genou et de la rééducation. L’opération chirurgicale n’est pas systématique : elle dépend surtout de la gêne ressentie et si les ligaments sont également atteints.
Vous avez une douleur à l’arrière du genou

Cette douleur doit être prise au sérieux si elle apparaît au cours d’un long trajet en avion car cela peut être le signe annonciateur d’une phlébite, lorsqu’un caillot de sang bloque partiellement ou totalement la circulation sanguine, comme un bouchon. Le risque est en effet plus fréquent en avion en raison de l’exigüité et de la mobilité réduite.

Cette douleur est souvent accompagnée d’une sensation de chaleur dans le genou ou dans le mollet. Elle ne doit pas être prise à la légère car si une partie ou la totalité du caillot se détache de la paroi veineuse, il peut migrer jusqu’au coeur puis obstruer l’artère pulmonaire ou l’une de ses branches, provoquant une embolie pulmonaire. En voyage, la meilleure défense contre la thrombose veineuse est de porter des chaussettes ou des bas de contention. Y compris pour les longs trajets en voiture !
Vous avez des fourmillements à l’arrière du genou

Cette fois ce n’est peut-être pas le genou qui est en cause mais le nerf sciatique, qui va de l’extrémité inférieure de la moelle épinière à l’arrière de la cuisse. Le nerf sciatique est un nerf à la fois moteur et sensitif. Il permet essentiellement les mouvements de flexion de la jambe et de flexion et extension du pied. Il permet aussi la sensibilité de la partie postérieure et latérale de la jambe, ainsi que du l’ensemble du pied. La douleur de la sciatique va suivre le trajet du nerf et peut créer un inconfort, un engourdissement ou des fourmillements à l’arrière du genou.

Dans le cas de sciatiques modérées, la prise d’antalgiques, d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens et de décontracturants associés à un repos total peuvent suffire à soulager la douleur. Si la douleur ne s’attén*e pas rapidement, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez votre médecin.

A lire aussi :

L'aquagym : le sport idéal contre l'arthrose du genou
Genou fragile : les bons traitements
Arthrose : les articulations les plus touchées, et celles qui le sont moins
Docteur, j'ai mal au mollet

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

Bonjourdakar

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Khady Fall
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

Call attend de pied ferme Pape Thiam 2

À cause de la maladie du coronavirus, le combat entre Call de JAP et Pape Thiam 2 de l’éco…