Accueil Actualités Abdoulaye Diop à Ousmane Sonko : « Recrutez un ou des conseillers en communication »

Abdoulaye Diop à Ousmane Sonko : « Recrutez un ou des conseillers en communication »

6 min temps de lecture
0
0
71

M. Sonko, recrutez un ou des conseillers en communication

Depuis un certain temps, il est noté des sorties dénudées de sens du Président du Parti Pastef en l’occurrence M. Ousmane Sonko. Ce dernier, en bon profane en matière de gestion des dossiers de l’Etat et d’une crise, pense que tout se joue à travers la presse. Honte à vous M. Sonko ! si vous aspirez à être un homme d’État ou même diriger ce pays, au moins,ayez l’intelligence de cacher parfois votre haine, votre ignorance sur certains dossiers qui ne sont pas votre domaine ( impôts et domaines), votre recherche effrénée de buzz médiatique qui tympanise aussi bien vos militants que le sénégalais lambda, votre réaction impulsive, et j’en passe. Votre comportement peu appréciable, tout juste après l’élection présidentielle jusqu’à présent, pousse beaucoup de sénégalais y compris moi, à se poser un certain nombre de questions. Sonko, a-t-il réellement une cellule de communication?
Ecoute-il le conseil des autres ? Pense-t-il aux 15 pour cent de sénégalais qui ont voté pour lui au soir du 24 Février 2019 ?
Car depuis qu’il a enregistré ce score,et je précise qu’il est sorti 3éme derrière M.Idrissa Seck , il se considère comme le chef de l’opposition sénégalaise au point de se croire tout permis (Il parle sur tout, il est spécialiste sur tout…). Alors M. Sonko, votre démarche devrait être autre. Qui a vu ou senti votre participation à l’effort de guerre contre la covid19 qui n’épargne personne ? Pourtant parmi les malades du corona il y a vos militants, qui, dans leurs lits d’hôpital, espérant voir leur leader que vous êtes remettre des produits, des machines, de l’argent… pour montrer l’attachement que vous avez à votre Patrie, qui a lancé un appel à tous ses fils et toutes ses filles de toutes obédiences confondues en vue de faire disparaître, quelques soient les moyens,cette pandémie qui gangrène le pays aussi bien sur le plan sanitaire que sur le plan économique.Donc il ne sert à rien de chercher une aura accompagnée d’affection que vous n’ aurez jamais tant que vous êtes sur cette lancée. Refusez d’être l’adepte de la contre-vérité dans le seul but de faire les choux gras de la presse.Vous parlez au Président de la République,la première institution du pays,comme vous parlez à un militant de Pastef. Et,j’allais oublier, tachez à éduquer vos jeunes militants qui pensent que insulter toute idée contraire à la vôtre vous grandit alors que c’est le contraire que vous récoltez. D’ailleurs,le droit qui vous donne la liberté de ton que vous avez c’est ce même droit que les autres ont pour répondre à vos déclarations erronées, pleines de contre-vérités. M. Sonko, soyez un disciple de Socrate, le grand philosophe,qui faisait de l’humilité sa viatique au lieu de pousser des ailes au point de dérouter la plupart du temps et refuser de faire marche arrière.

Balma akh balnala, Dewenati à M. Sonko et à ses militants.

Abdoulaye Diop Coordonnateur Cojer départementale de Kaolack

Xibaaru

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de kormack
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

Que devient Soizic Corne, star TV “morte deux fois” ? Ses drames

Soizic Corne a marqué les esprits de millions de téléspectateurs avec son sourire sémillan…