Accueil À La Une (05 Photos) Kreppin Diatta raconte son confinement à son arrivée à l’aéroport Blaise Diagne jeudi dernier !

(05 Photos) Kreppin Diatta raconte son confinement à son arrivée à l’aéroport Blaise Diagne jeudi dernier !

3 min temps de lecture
0
0
51

Je tenais à assurer que toute la procédure qui sied en matière de lutte contre la propagation de la Covid-19 a été respectée depuis mon débarquement à l’Aéroport international Dakar Blaise Diagne ce jeudi 21 mai 2020, en provenance de Paris (France).
Arrivé à 15h, le personnel sanitaire a fait les prélèvements pour s’assurer de notre état de santé. Après quelques heures d’attente, l’on nous informe que nous serons confinés pendant 24h dans un hôtel, à Saly, le temps d’y voir plus clair.
Contrairement à certaines versions, je n’ai jamais pensé à faire jouer mon statut d’international ni de détenteur de passeport diplomatique – les Lions en disposent depuis 2019 – pour rentrer, seul, chez moi et suivre le protocole dédié. C’est donc par solidarité à l’endroit des 153 passagers et de certains de mes compatriotes que j’ai décidé de respecter le principe. Je ne me suis jamais opposé à cette décision d’être confiné comme tout bon citoyen. Car nous sommes des porteurs de voix et devons, par conséquent, donner le bon exemple.
Ce n’est que le lendemain, vendredi, vers 20h, que nous avons été libérés suite aux résultats revenus négatifs. Et beaucoup d’entre eux sont venus me remercier pour ce geste de solidarité que je trouve du reste très logique.
Je saisis l’occasion pour renouveler mon appel à la vigilance et au respect des gestes barrières pour enrayer la pandémie au Sénégal et dans le monde entier.
KREPIN DIATTA
INTERNATIONAL SENEGALAIS DU CLUB BRUGES

Jadon Sancho 10 choses à savoir sur l’un des futurs meilleurs joueurs au monde

DakarBuzz

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Khady Fall
Charger plus dans À La Une

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

Côte d’Ivoire : Quand une lettre du Prof Urbain Amoa à Ouattara recrée le buzz

C’était en mai 2017 quand le Prof Urbain Amoa avait adressé une lettre ouverte au Présiden…